Samuel Jean et Romain Descharmes

Samuel Jean, piano et direction musicale

En tant que premier chef invité de l’Orchestre Régional Avignon-Provence, Samuel Jean contribue très largement à la renaissance et à la reconnaissance par le public et la critique, de cette formation. Dans ce cadre, il a d’ailleurs déjà effectué la création mondiale et l’enregistrement de Peter Pan d’Olivier Penard, paru en novembre 2012, du Docteur Miracle de Bizet en mai 2013 et de L’Amour Masqué de Messager en juin 2014 sous le label Actes Sud. En 2014, il a dirigé Orphée aux Enfers d’Offenbach à l’Opéra de Marseille et Rigoletto de Verdi au Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles. Lors des saisons 2014/2015 et 2015/16, ses engagements l’amènent à diriger des concerts avec l’Orchestre National d’Île-de-France, l’Orchestre Régional Cannes PACA, l’Orchestre National des Pays de la Loire, l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, l’Orchestre National de Lille, ainsi qu’une nouvelle production de Béatrice et Bénédict de Berlioz au Théâtre Royal de la Monnaie. Parallèlement, sa collaboration avec l’Orchestre Régional Avignon-Provence se poursuit avec un disque avec le harpiste Emmanuel Ceysson pour le label Naïve paru en mai 2015, le deuxième volet de la collection “le Sacha Guitry Musical” chez Actes Sud, La S.A.D.M.P de Louis Beydts,parait fin 2015. En 2012/2013, Samuel Jean faisait des débuts remarqués à l’Opéra National de Bordeaux dans Orphée aux Enfers de Jacques Offenbach, ainsi qu’au Théâtre Royal de la Monnaie dans Cendrillon de Massenet. À l’opéra et en concerts, il collabore avec des solistes et metteurs en scène renommés : Nicholas Angelich, Bertrand Chamayou, Emmanuel Ceysson, Romain Descharmes, Valery Sokolov, Nora Gubish, Elina Garanca, Willard White, Anne Catherine Gillet, Laurent Pelly, Olivier Py, Jérôme Savary, Emilio Sagi, pour n’en citer que quelques-uns.

 

Romain Descharmes, piano

Musicien reconnu par ses pairs, Romain Descharmes se distingue aussi bien en concert avec orchestre qu’en récital ou en musique de chambre .Depuis ses débuts très remarqués avec l’Orchestre de Paris en mai 2012, il s’établit comme une nouvelle valeur du piano français. Durant ces deux dernières saisons, Romain Descharmes a été l’invité de festivals et formations réputés. Pour en citer quelques-uns : les  festivals Piano aux Jacobins et de La Roque d’Anthéron, ainsi que les festivals de Chambord, Colmar, Menton, Sully-sur-Loire, de la Vézère, Cordes sur Ciel, Gand ; il a donné des concerts  avec l'Orchestre de Paris (I. Metzmacher),  l'Orchestre National de Lyon (L. Slatkin), l'Orchestre National du Capitole de Toulouse (T. Sokhiev), l'Orchestre National d'Ile de France (T. Otaka), l'Orchestre de Bordeaux Aquitaine (F. Gabel), l’Orchestre Symphonique de Québec (E. Mazzola), l’Orchestre de Malmö (M. Soustrot), ...  Il a également donné des récitals à Istanbul et Londres, ainsi qu’au Théâtre de Cherbourg et été de nouveau invité à se produire dans la saison du Palazetto Bru Zane. En juin 2014, il s’est produit à la Philharmonie de Berlin avec l'Orchestre Français des Jeunes dirigé par Dennis Russell Davies dans le cadre du festival Young Euro Classic. Durant la saison 2015-2016, il donne des concerts avec, entre autres, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse sous la direction de Patrick Davin, l’Orchestre de Paris sous la baguette de Paavo Järvi et se produira dans les festivals Vox Musica, Classique au Vert, BEMUS à Belgrade, en Italie, à l’Opéra d’Avignon, au Théâtre du Châtelet,  …A noter la sortie, en mars 2015, de son dernier enregistrement, consacré à Fauré & Scriabine (Artalinna). Pendant l’été 2015, il a enregistré l’intégrale des œuvres pour piano de Saint-Saëns avec le Malmö Symfoni sous la direction de Marc Soustrot. Des disques qui sortiront chez Naxos. Musicien éclectique, Romain Descharmes joue également avec Quai N°5. Parallèlement très investi dans la pédagogie et la transmission, il est professeur de piano au CRR de Paris.