Philippe Cassard, piano Karine Deshayes, mezzo-soprano

Philippe Cassard, piano

 

Considéré par ses pairs, la critique et le public comme un des musiciens les plus attachants et complets de sa génération, Philippe Cassard a été formé par Dominique Merlet et Geneviève Joy-Dutilleux au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y a obtenu en 1982 les premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre. Il approfondit ses connaissances pendant deux ans à la Hochschule für Musik de Vienne et reçoit ensuite les conseils du légendaire Nikita Magaloff. Finaliste du Concours Clara Haskil en 1985, il remporte en 1988 le Premier Prix du Concours International de Piano de Dublin. Invité dès lors par les principaux orchestres européens, il joue sous la direction des chefs de grands renoms.

Philippe Cassard présente, à partir de 1993, le cycle intégral de l’oeuvre pour piano de Debussy en une journée et 4 concerts : il a joué ce cycle à dans de nombreuses villes françaises et étrangères, rencontrant à chaque fois un immense succès. Rééditée en 2012 au disque chez Decca, cette intégrale a obtenu le Grand Prix de l’Académie du Disque en 1994. Son goût de la musique de chambre et sa passion pour le chant lui permettent de jouer avec des artistes tels Christa Ludwig, Angelika Kirchschlager, Karine Deshayes, Wolfgang Holzmair, Cédric Pescia, Michel Portal, David Grimal, Anne Gastinel, les Quatuors Ebène, Modigliani, Voce et Hermès. Le duo qu'il forme avec la soprano Natalie Dessay à partir de 2011 Triomphe sur les scènes les plus prestigieuses.

Au sein d’une discographie riche de 30 titres, on retiendra ses enregistrements consacrés à Schubert salués dans le monde entier, un récital Schumann (Editor’s Choice de Gramophone), un programme Debussy/Webern/Britten avec le violoncelliste Matt Haimovitz (Deutsche Grammophon). Un album de Mélodies de Debussy avec la soprano Natalie Dessay (Erato) créé l'événement en 2012. Son CD "Schubert 1828" obtient en 2014 le "Choc de l'année" de Classica, les ƒƒƒƒ de Télérama et le Maestro de Pianiste. En 2015, sortie d'un deuxième album avec Natalie Dessay : "Fiançailles pour rire" avec des Mélodies de Poulenc, Fauré, Duparc, Chausson.

Philippe Cassard a publié un essai sur Schubert (Actes Sud), un livre d'entretiens sur le cinéma et la musique "Deux temps trois mouvements" (Capricci), il a fondé les Estivales de Gerberoy (1997-2003) et a été directeur artistique des Nuits Romantiques du Lac du Bourget (1999-2008). Depuis 2013, il assure la programmation classique du Festival de Fontdouce (Charente Maritime). Il a présenté 430 émissions de “Notes du Traducteur” sur France Musique, Prix SCAM de la “meilleure oeuvre sonore 2007”. Un coffret de 6 CD consacré à 8 émissions sur Schubert a obtenu le Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 2011.

 

Karine Deshayes, mezzo-soprano

 

Karine Deshayes intègre le Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe de Mireille Alcantara, après avoir obtenu une licence de musicologie à la Sorbonne. Elle suit les master-classes de Régine Crespin, et rejoint la troupe de l’Opéra de Lyon où elle interprète, entre autres, les rôles de Cherubino (Les Noces de Figaro), Stephano (Roméo et Juliette) et Rosina (Le Barbier de Séville). Dès 2002, elle chante à l’Opéra national de Paris dans Rusalka, puis elle se produit au Festival de Salzbourg dans La Flûte enchantée (Deuxième Dame) sous la direction de Riccardo Muti, et, en 2006, elle fait ses débuts au Metropolitan de New-York dans le rôle de Siebel (Faust). Son répertoire comprend de nombreux rôles : les rôles-titres de La Cenerentola, Cendrillon, La Navarraise, Carmen, Elena (La Donna del Lago), Isolier (Le Comte Ory), Charlotte (Werther), Poppea (Le Couronnement de Poppée), Sesto (Giulio Cesare), Dorabella (Cosi fan tutte), Sesto (La Clémence de Titus), Fenena (Nabucco), Urbain (Les Huguenots), Nicklausse (Les Contes d’Hoffmann), Adalgisa (Norma), Isoletta (La Straniera) ou encore Roméo (I Capuleti e i Montecchi). Elle se produit sur les grandes scènes lyriques françaises et étrangères (Metropolitan Opera de New York, San Francisco, Teatro Real de Madrid, Liceu de Barcelone). Récemment, elle a chanté le rôle-titre de La Belle Hélène à Toulon, ainsi que La Cenerentola à l’Opéra de San Francisco et Nicklausse des Contes d’Hoffmann au Metropolitan Opera sous la direction de James Levine. Elle se produit également en récital et en concert, sous la direction d’Emmanuelle Haïm, Emmanuel Krivine, David Stern, Kurt Masur, Louis Langrée, Myun-Whun Chung et Josep Pons. Karine Deshayes a remporté le Premier Prix du Concours des Voix Nouvelles en 2002 et les Victoires de la Musique, catégorie artiste lyrique en 2011 et2016. Elle a enregistré de nombreux disques, dans des répertoires différents (Cantates romantiques françaises, La Bonne Chanson de Fauré, La Chanson d'Eve avec Hélène Lucas, Shéhérazade de Ravel). Ses projets : La Belle Hélène au Grand Théâtre de Tours, Elisabetta (Maria Stuarda) et le rôle-titre de Carmen à l’Opéra d’Avignon, Adalgisa (Norma) au Teatro Real de Madrid.

Karine Deshayes vient d’être est récompensée aux Victoires de la Musique. 2016.