La Folle Journée Camerata Lise Berthaud, alto Claire Désert, piano

La Folle Journée Camerata

 La Folle Journée Camerata est un ensemble de chambre d’excellence constitué de jeunes musiciens sélectionnés chaque année par l’intermédiaire de grandes institutions musicales européennes. Cet ensemble bénéficie de l’encadrement de professeurs parmi les plus prestigieux des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique de Paris et de Lyon : Claire Désert, Christian Ivaldi, Emmanuel Strosser, le Trio Wanderer… que rejoignent occasionnellement d’éminents artistes tels le Quatuor Pražák ou la pianiste Marie-Catherine Girod. L’ensemble est activement soutenu par l’association Folle Journée Futurs, qui offre aux jeunes musiciens l’occasion unique d’une confrontation directe avec la réalité des exigences du métier, en permettant des invitations dans de grands Festivals tels que Les Folles Journées, le Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron ou Les Folles Nuits. L’enregistrement discographique constitue un moyen supplémentaire d’aider ces jeunes artistes talentueux, auxquels la production d’un enregistrement offre une véritable carte de visite au niveau national et international. Dans ce domaine, les musiciens de la Folle Journée Camerata ambitionnent de participer, plus particulièrement, à l’enregistrement d’oeuvres rares ou méconnues, qui n’ont pratiquement jamais été entendues en concert et qu’ils révèlent ainsi au public. Invité en 2014 et 2015 à La Folle Journée au Japon, où il a fait sensation, l’ensemble s’est produit fin 2014 aux Moments musicaux de L’Hermitage à La Baule, et en 2015 à La Folle Nuit de Grenoble, au Théâtre de La Criée à Marseille, et au Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron.

 

Claire Désert, piano

Aux quatre coins du monde, Claire Désert séduit le public par la grâce, la profondeur et l’humilité de ses interprétations. Invitée par les plus grands Festivals, Claire Désert est présente sur les scènes internationales. Elle joue régulièrement en soliste avec d’importantes formations symphoniques, que ce soit l’Orchestre de Paris, le National d’Ile-de-France, le Philharmonique de Radio France, le Symphonique de Québec, le Philharmonique de Strasbourg, le National de Lille… Claire Désert, artiste rare, chambriste hors pair, a pour partenaires privilégiés le pianiste Emmanuel Strosser, les violoncellistes Anne Gastinel, Gary Hoffman, les violonistes Philippe Graffin, Tedi Papavrami, Nemanja Radulovic, le Quatuor Sine Nomine, le Quintette Moraguès… Élève du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à l’âge de 14 ans, elle obtient le premier prix de musique de chambre dans la classe de Jean Hubeau ainsi que le premier prix de piano à l’unanimité du jury (prix spécial du concours 1985) dans la classe de Vensislav Yankoff. Admise la même année en cycle de perfectionnement de piano, le gouvernement français lui attribue une bourse pour une année d’études à Moscou dans la classe d’Evgeni Malinin au Conservatoire Tchaïkovski. À son retour en France, elle entre en cycle de perfectionnement de musique de chambre dans la classe de Roland Pidoux. Sa discographie bien étoffée comporte un CD Schumann, son premier disque, couronné d’un « 10 » de Répertoire, un enregistrement des concertos de Scriabine et de Dvorák avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg récompensé par une Victoire de la Musique en 1997, des enregistrements parus chez Naïve avec Anne Gastinel. Claire Désert a gravé chez Mirare les Davidsbündlertänze de Schumann, les Danses slaves de Dvorák à quatre mains avec Emmanuel Strosser, ainsi que son disque solo Abendmusik (dédié à Clara et Robert Schumann, Johannes Brahms), CD très chaleureusement salué par la presse internationale. Son dernier enregistrement avec Anne Gastinel consacré à la musique française a été récompensé d’un « Choc » Classica, d’un « Music Chamber Choice » par le BBC Magazine. Son dernier enregistrement L’enfance avec Emmanuel Strosser gravé chez Mirare en 2013 a été distingué par « 5 Diapasons » et par le Gramophone Magazine.

 

Lise Berthaud, alto

Née en 1982 à Bourg en Bresse, Lise Berthaud débute la musique dès l'âge de cinq ans. Elle obtient en 1997 une médaille d'or au Conservatoire National de Région de Lyon et rentre l'année suivante au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Pierre-Henry Xuereb. En octobre 2002 elle est admise en Cycle de perfectionnement dans la classe de Gérard Caussé. A seize ans, elle remporte le Premier Prix du Concours National des Jeunes Altistes. En 2000, elle est lauréate du Concours Européen des jeunes Interprètes. En 2003, elle obtient le Deuxième Prix du Concours International d'Avignon. Lise Berthaud est régulièrement invitée dans de nombreux Festivals : la Côte Saint-André, le Festival de Menton, le Festival de Pâques de Deauville, la Roque d'Anthéron etc. Elle se produit en Musique de Chambre aux côtés de partenaires prestigieux comme Augustin Dumay, Pierre-Laurent Aimard, Renaud Capuçon... En septembre 2003, elle joue en soliste dans Harold en Italie de Berlioz sous la baguette d'Emmanuel Krivine, accompagnée par l'Orchestre Français des Jeunes en tournée. L'année suivante, Lise Berthaud crée le Concerto pour alto de Marc-Olivier Dupin accompagnée par l'Orchestre Lamoureux au Théâtre du Chatelet à Paris. Elle collabore régulièrement aussi avec des compositeurs tels que Philippe Hersant, Thierry Escaich, Henri Dutilleux et György Kurtag. Lise Berthaud vient d'enregistrer un disque consacré à Brahms et à Schumann pour la revue musicale Classica. Lise est lauréate de la Fondation Natéxis Banque Populaire. Elle joue un alto de Stephane Von Behr réalisé pour elle en mai 2004.