Emmanuelle Bertrand, violoncelle - Pascal Amoyel, piano - Florent Pujuila, clarinette

Emmanuelle Bertrand, violoncelle

 

Habituée des scènes internationales, Emmanuelle Bertrand est une figure incontournable du violoncelle français. Elue artiste de l’année 2011 par le magazine Diapason et les auditeurs de France Musique, elle a été révélée par une Victoire de la Musique en 2002. Henri Dutilleux disait d'elle : « Son interprétation m’a immédiatement comblé par la transparence de la sonorité, la rigueur rythmique, la perfection technique, le brio du jeu. Il s’agit pour moi d’une véritable révélation ».

Son goût pour la création contemporaine l'amène à créer ou être dédicataire d'œuvres de L. Berio, B. Cavanna, E. Canat de Chizy, P. Amoyel, N. Bacri ou T. Escaich dont elle crée le Concerto pour violoncelle en novembre 2014. Chambriste passionnée, ses enregistrements parus chez Harmonia Mundi, seule ou en duo avec le pianiste Pascal Amoyel, ont tous été salués par la critique nationale et internationale. Elle se produit avec orchestre au Canada, en Chine, en Corée, en Russie, dans de nombreux pays d'Europe… Emmanuelle Bertrand est directrice artistique du Festival de Violoncelle de Beauvais. Son dernier enregistrement qui célébrait Dutilleux est paru en novembre 2015 pour le label Harmonia Mundi.

 

Pascal Amoyel, piano

 

Elu « Révélation Soliste Instrumental » en 2005 aux Victoires de la Musique, Pascal Amoyel s’affirme depuis plusieurs années comme une personnalité marquante du piano français.

Son Intégrale des Nocturnes de Chopin a été unanimement saluée par la presse, et récompensée par la prestigieuse Académie Chopin à Varsovie par un Grand Prix du disque.

Pascal Amoyel a été élevé au grade de Chevalier de l’Ordre National des Arts et des Lettres et de Chevalier de l'Ordre des Palmes Académiques.

Il sort en juin 2016 une intégrale des grandes polonaises de Chopin pour le label Dolce Volta.

 

Florent Pujuila, clarinette

Né en 1978, Florent Pujuila débute ses études musicales au Conservatoire national de région de Perpignan, où il obtient en 1996 un premier prix de clarinette à l’unanimité, dans la classe d’Edwige Giot. Après avoir obtenu un baccalauréat scientifique, il poursuit son cursus musical au Conservatoire supérieur de Paris (C.N.R.), auprès de Richard Vieille. En 1997, il remporte un premier prix au Concours européen de Picardie et reçoit l’année suivante, au Conservatoire de Paris, un premier prix de clarinette à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il est ensuite reçu premier nommé au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon, dans la classe de Jacques Di Donato et de son assistant Robert Bianciotto. C’est à cette période que son Quatuor de clarinettes « Ailleur5 » voit le jour. Il élabore alors des projets originaux autour de musiques très variées (musique latine, Klezmer, jazz...). En juin 2001, il est engagé au sein de la Musique Principale de l’Armée de l’Air. Il termine ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon en juin 2002 par un premier prix mention très bien et une mention spéciale pour son œuvre, écrite pour l’occasion. Parallèlement à ses études, Florent Pujuila développe une activité autour de musiques improvisées à la croisée du jazz et de la musique contemporain; il joue aujourd’hui avec plusieurs formations de ce type, dont un Trio avec Jacques Di Donato et Nicolas Nageotte.

En septembre 2003, il remporte un troisième prix au Concours international de Munich (A.R.D) et joue alors en soliste avec l’orchestre de la Radio Bavaroise et l’orchestre de Chambre de Munich. En juin 2004, il est lauréat de la fondation Natexis, et reçoit le Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur.

Florent Pujuila se produit régulièrement en récital et en musique de chambre, notamment en Allemagne. Il joue la première clarinette et la clarinette basse à l’Ensemble orchestral de Paris.