Alain Planes

Alain Planès, piano

 Alain Planès, né en 1948, obtient un Premier Prix de Conservatoire de Lyon, sa ville natale, à l'âge de douze ans. La même année, il est admis au Conservatoire Supérieur de Paris, où il suit l'enseignement de Jacques Février et obtient les Premiers Prix de piano et de musique de chambre. Elève puis assistant de Menahem Pressler à l'Université d'Indiana à Bloomington, il travaille aussi dans les classes de Franco Gulli, Gÿorgy Sebök et William Primrose. Il donne alors des concerts avec le violoncelliste Janos Starker aux États-Unis. De retour en France, il entre à l'Ensemble Inter-Contemporain, où il sera soliste jusqu'en 1981. Sa carrière l'emmène ensuite en Europe, aux USA ou au Japon comme soliste, aux côtés de Pierre Boulez, Sylvain Cambreling, Kent Nagano ou Emmanuel Krivine.

Alain Planès est un des musiciens français les plus atypiques. Se jouant des étiquettes, débordant les clivages, il mêle avec génie les répertoires. Ne recherchant jamais l'effet, encore moins le pittoresque, sa conception sobre et raffinée n'est pourtant jamais austère.