Jean-Frédéric Neuburger, piano

Jean-Frédéric Neuburger, piano

Né en 1986 à Paris, Jean-Frédéric Neuburger découvre la musique à l’âge de huit ans et reçoit alors une première éducation musicale intense et variée, auprès de Claude Maillols (piano), Emile Naoumoff (composition) et Vincent Warnier (orgue). Il intègre en 2000 le Conservatoire National Supérieur de Paris, d’où il ressortira muni de cinq premiers Prix. Durant cette période il participe à de nombreuses académies et reçoit les encouragements de musiciens éminents dont Henri Dutilleux. Il débute peu après une carrière plus importante d’interprète, caractérisée par la variété extrême de son répertoire, de Bach aux compositeurs du XXIème siècle. Les festivals internationaux les plus prestigieux l’engagent (Verbier, Menton, La Roque d’Anthéron, Saratoga, La Jolla Music Society), et il joue entre autres avec le Philharmonique de Radio-France, le Shangai Philharmonic, le NHK Symphony Orchestra, les Bamberger Symphoniker, le New-York Philharmonic et le Philadelphia Orchestra sous la direction de chefs distingués comme Osmo Vanska, Jonathan Nott, Pascal Rophé, Lorin Maazel, Michael Tilson Thomas. En tant que chambriste, il se produit avec les plus brillants musiciens de sa génération, comme David Guerrier, Tatjana Vassiljeva, le Quatuor Modigliani…Ses disques ont été salués depuis 2004 par la critique française et internationale. Le « live at Suntory Hall » paru en 2008 (avec entre autres la Sonate de Liszt) obtint un « Choc » du Monde de la Musique. Ses compositions, marquées au départ par l’influence visible de Messiaen et Stockhausen, évoluent de plus en plus vers une synthèse des différentes tendances contemporaines, chaque œuvre ayant potentiellement un langage différent. En 2010 il obtient le prix « Nadia et Lili Boulanger » de l'Académie des Beaux-Arts, et est créée la « Sinfonia » pour deux pianos et percussions au Festival International de la Roque d’Anthéron. La saison suivante différentes pièces sont programmées à la Cité de la Musique, à l’Auditorium du Louvre, ou encore à Baden-Baden. Depuis 2009, Jean-Frédéric Neuburger est professeur au Conservatoire de Paris, confirmant par là son intérêt pour la transmission. Il a été nommé par l’European Concert Hall Organisation « Rising Star » pour la saison 2010-2011.