Quatuor Parker

Quatuor Parker

Daniel Chong, violon
Ying Xue, violon
Jessica Bodner, alto
Kee-Hyun Kim, violoncelle

 

« Le quatuor Parker : l'un des tout jeunes quatuors les plus accomplis, et un futur grand quatuor à suivre »

Classica - Antoine Mignon - Octobre 2007

Décrit par le Washington Post comme un « quatuor qui propulse la musique d’une façon irrésistible, avec une grâce extraordinaire », le Quatuor Parker est lauréat du Premier Grand Prix du Concours International de Bordeaux (2005) et celui du Concerts Artists Guild International (New York).

Fondé en mai 2002 par quatre étudiants talentueux du New England Conservatory de Boston, le quatuor travaille avec les plus grand professeurs de musique de chambre aux États-Unis, tels Donald Weilerstein, Kim Kashkashian, Martha Strongin Katz, Roger Tapping, Paul Katz et Lucy Stolzman, et les Quatuors Emerson, Julliard, Takàcs, Tokyo... et avec les grands compositeurs de nos jours, tels que György Kurtàg (Carnegie Hall 2010).

Depuis ses triomphes aux concours de New York et de Bordeaux, le Quatuor joue « non-stop » à travers les États-Unis, à Chicago, Washington, Carnegie Hall à New York... et en Europe, où il joue dans les festivals les plus importants, tels que Radio-France Montpellier, Mecklenburg Vorpommen, Flandres, Emilio Romagna, Menton…

Le Quatuor Parker a enregistré les quatuors à cordes de Bartók no. 2 et 5 pour le label Zig Zag qui furent très bien reçus par la critique : "Ce qui frappe dans l’interprétation des Parker, c’est autant le niveau de cohésion que l’autorité du propos. Un mélange de liberté et de rigueur confère au dialogue des 4 musiciens une belle personnalité" (Diapason). Depuis 2009, le quatuor est le quatuor en résidence de l’Orchestre de chambre de St. Paul et depuis 2010 il est le premier quatuor à avoir une résidence chez Minnesota Public Radio et American Public Media. En 2009, il s’est vu attribuer le très prestigieux Cleveland Quartet Award. En janvier 2010, l’enregistrement des quatuors de György Ligeti sort sous le label Naxos.  Au mois de février 2011, le quatuor se voit attribuer un Grammy Award dans la catégorie « Meilleure interprétation en musique de chambre » pour cet enregistrement.